Shadow vs Knegatif, combat mensuel du 06/2017 [Snake]


AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Shadow vs Knegatif, combat mensuel du 06/2017 [Snake]


Enfant-Roi
avatar
Snake

Messages : 20

05.06.17 17:25

4h12. Space Moutain. Hong-Kong Disneyland Resort

Il doit être 4h00 du matin quand le décompte arrive à sa fin. Que vous soyez prêt ou non. Un instant vous étiez quelques part, le suivant vous êtes ici.
La première chose qui vous frappe est la pénombre, il fait noir comme un four ici. Des amas de ferrailles se dressent, des colonnes pilonnent la zone et une sorte de grand rail traverse l'endroit de part en part. Si il n'y avait pas toutes ces lumières de sécurité vous ne verriez même pas vos pieds.

C'est qu'il n'est pas donné à tout le monde de voir l'intérieur du Space Moutain. Passer par la voie rapide, ça oui, mais emprunter les chemins interdits, seul les élus le peuvent.

Soudain un bruit de tonnerre se fait entendre, grinçant des dents, vous vous bouchez les oreilles alors que le train de la mort passe en hurlant à quelques mètres de vous, faisant sentir son souffle huileux. Il semblerait que vous soyez arrivé en plein milieu d'une série d’essais.

Vous n'êtes séparés que par une dizaine de mètres, vos visages sont ombres et lumière mêlé, mais il n'y a aucun doute sur la raison pour laquelle vous êtes ici.

Voilà votre arène champion. Vos portables vibrent.

"Fight ♥"


Règles normales, une semaine de de délais. Shadow commence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Chasseur Fumeux
avatar
Shadow

Messages : 7

06.06.17 18:20

Nous n'existions pas et l'instant d'après nous avions pris forme. Big Bang à taille humaine dont la naissance fut suivis du son, comme un écho à l'explosion originelle. Un début bien poétique pour un être tels que nous.

Nous n'avions guère de temps à perdre. Un combat se résume bien souvent au premier coup, celui suffisant pour faire tomber l'autre et commencer à le bourrer de coup de pieds. C'est ce que nous recherchions, l'instant décisif, l'instinct primordial. Nous voulions nous en emparer avant que l'autre ne s'empare de nous. En puisant dans ce cadeau offert par le jeu, nous pouvions le voir sans peine.

Le son n'avait pas encore disparu que nous prenions notre envol. Impulsion, contraction musculaire, ailes noirs d'un corbeau. L'univers n'était qu'un en nous et nous n'étions qu'un dans l'univers. Le serpent vibra contre notre poitrine, mais qui se soucis d'attendre le coup de feu quand c'est un guépard qui vous fait face ? Il pouvait ronronner autant qu'il le souhaitait, l'amorce du coup était déjà partis.

Nous aurions pu prendre nos outils de travail, mais pourquoi jouer si c'est pour garder sur sois les ennuies du monde réel ? Ici nous voulions être artiste tout autant que bon joueur. Dehors aurait détruit dedans sinon et avec aurait péris notre seule expression.

Ça n'était plus qu'à quelques mètres maintenant, assez pour le piéger.

Notre bras fendit l'air, projetant en sifflant la matraque électrique que nous occultions dans notre dos jusque là. L'objet partis comme prévue sur la gauche de notre proie. Un bond souple et nous étions sur sa droite.

Notre main serra la corde rattachée à l'arme et notre corps s'arqua alors que la matraque passait au dessus de l'épaule de notre ennemi. L'instant d'après le filin se tendit, rabattant rageusement l'objet sur la droite. Ce dernier fit plusieurs tours avant de frapper le visage de la bête, emprisonnant son cou dans les anneaux d'une corde d'escalade.

Il ne nous restait plus qu'à tirer.

Et la chose s'effondra au sol.

Notre pied cloua la corde au sol et la gardant tendue d'une main, nous sortîmes de l'autre notre arme. Noir et longue, comme un baiser de veuve noire qui aurait mis du neuf millimètre en rouge à lèvre.

Resserrant notre prise tout doucement,  enroulant notre serpent autours de notre main pas à pas, nous vînmes coller notre amie contre sa tempe, pour le regarder dans les yeux à travers ce masque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cancer boy
avatar
Knegatif

Messages : 4

07.06.17 16:12

Il m’a fallu quelques secondes pour me rendre compte que je n’étais plus dans ma chambre, il faisait noir et une silhouette se tenait devant moi.

Soudain la silhouette s'élança à peine ai-je eu le temps de sortir mon arme qu’il lança quelque chose dans ma direction. l'objet passa près de mon épaule, une diversion? la silhouette fit un bond de coté et tira sur la corde

Quelques secondes et choc à l'arrière de la tête plus tard je me retrouvais à terre, le canon de son flingue sur la tempe et une corde autour du cou cette dernière m'étranglait tout en me maintenant au sol. Géniale, parmi tous les participants, il fallait que je tombe sur le psychopathe tiré tout droit d'un film d'horreur.

Ma tête était bloqué, cependant, mes bras étaient libres. Belle erreur, Michael Myers, et je décrivit un arc de cercle avec mon couteau en direction de la jambe qui maintenait la corde. Il lâcha prise quelques secondes, ce qui me permit de le repousser d'un coup de pied.

Il ne m’avait même pas laissé le temps de regarder le paysage ni même d’allumer une clope, ma mise en scène était foutue. J'avais même pensé a des répliques bien badass.

Mais c'était pas exactement le moment ni l'endroit pour lui faire remarquer, je me suis débrouillé pour desserrer l'étreinte de sa corde en tirant tant bien que mal sur celle ci. Mais il avait toujours son flingue. A quoi pensait-il sous son masque? Quelle-voix avait-il? ces question traversaient ma tête alors que je me relevait. Tsk avec tout ça mon monocle s'était brisé.

M'échapper, j'en avais fait ma spécialité. et c'est pas un bleu qui n'a, à aucun moment, pu étudier mes méthode qui m’immobilisera à moins que j'ai plus d'ennemis que ce que je croyait...

En tout cas, qu'il s'amène. J'ai annoncé ma survit, et je compte bien m'y tenir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Chasseur Fumeux
avatar
Shadow

Messages : 7

14.06.17 13:11

Naissance d'un soleil dans notre jambe droite, notre univers s'étend, apprends. Il faut dire que nous n'avons pas vue le coup venir. Qui serait-assez fou pour tenter de mordre l'arme qui le nourris ? Une chance que le coup ne soit pas partis seul, une chance que sa tête n'est pas prise les dimensions de l'univers, rejoignant notre cosmologie.

Nous reculons de quelques pas, jaugeant d'un nouvel œil notre adversaire. L'univers est fait de gaz, le sien s’échappe par sa bouche, respiration rapide, tumulte ocre sur fond violet. La vue est belle, presque hypnotique, nous la regardons chaque soir depuis l’éveil.

Nos doigts explore la blessure, s'assurent qu'elle n'est pas trop grave, mais le nouveau soleil est brûlant, béant. Nous devons jouer avec un handicape maintenant … Et bien soit.

Notre première action est de ranger notre arme. Trop facile, si peu amusant. Notre deuxième est de resserrer notre prise sur la corde. Notre troisième de sourire. Notre ami a fait une erreur en oubliant de se débarrassant pas du serpent, celui-ci dort mais plus pour longtemps.

Nous passons à l'action. Un brusque mouvement de torsion et le piège se referme, enserrant sa gorge et projetant le sol à sa rencontre de nouveau. Cette fois pas le temps de jouer. Nous nous jetons sur lui en prenant appuie sur notre jambe valide.

Au dernier moment nous changeons de cible et passons à califourchon sur son dos. Nos doigts caresses son corps, violent son intimité et finalement agrippent la matraque toujours attachée à la corde. D'un même mouvement nous nous relevons et pressons le jouet contre sa nuque, envoyant des centaines de petits volt parcourir son corps. Encore et encore et encore. Jusqu'à ce que les limbes l’accueillent.

Explosion de fun !


[Vérifie l'état de sa blessure. Te fais tomber au sol grâce à la corde encore autours de ton cou. Saute sur toi. Utilise à répétitions la matraque électrique.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cancer boy
avatar
Knegatif

Messages : 4

14.06.17 15:14

Quel con j'ai été! Evidemment qu'il allait tirer sur la corde, évidemment que ça allait me foutre à terre et évidemment qu'il allait utiliser sa putain de matraque électrique!

Et me voila sur le ventre, l'autre fumier qui me chevauchait en se marrant, à me donner des petit coups de taser dans la nuque. Bon OK, ça faisait un mal de chien et c'était compliqué de réfléchir, mais, j'ai l'impression qu'il ne comprenait pas bien le principe de son arme.

En donnant des impulsion brèves et répétés, il faisait mal, certes. Mais je ne sombrerait pas dans l'inconscience. Du moins j'espérais, ma vision commençait à se brouiller.

Agrippant le manche de mon couteau dans l'autre sens, je frappai dans mon dos aléatoirement, dans un ultime sursaut de désespoir.  Tantôt ne rencontrant que du vide, et tantôt mon adversaire suivit d'un grognement et d'un arrêt dans les coups de taser.

Je frappai une dernière fois mais cette fois-ci je laissai la lame plantée, et poussait de toutes mes forces en me retournant.

Mr. Mask tomba sur le coté, et je pu me mettre sur le dos, me relever péniblement, et recouvrer mes esprits peu à peu.

Puisque ma main était aussi poisseuse de sang j'en ai déduis que j'avais touché plusieurs fois. Il devait être au sol baignant dans son sa- ah bha non il s'est relevé.

il se tenait le flanc d'une main et la matraque électrique de l'autre, les lumières de sécurités se reflétaient dans son masque m’empêchant de déchiffrer son expression en plus de lui donner un coté classe. L'enfoiré.

Ne voulant pas reproduire la même erreur, je tirais sur la corde avant que son propriétaire ne le fasse. La matraque électrique glissa de ses doigts et accompagna la corde. J'entrepris de dérouler la corde autour de mon coup tout en gardant un œil sur mon opposant en brandissant mon couteau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Enfant-Roi
avatar
Snake

Messages : 20

15.06.17 1:46

Oui ! Voilà ce que j'appelle un beau combat ! Des prises de risques ! Des attaques sournoises ! De la violence sans parole ! Oui oui oui oui !! Vous êtes formidables ! Je vous aime ! Oh je vous aime tellement !
Sérieusement, vous devriez songer à ouvrir un cour de D.Game ou un truc du genre, vous êtes au dessus du lot mes loulous. Allez, j'arrête de vous embêter, c'est partis pour le final et les résultats !


Shadow

Dégât : 047
Technique : 137
Art : 136
Total : 343

Knégatif

Dégât : 067
Technique : 104
Art : 96
Total : 287


343 – 287 = 56 points de différences. Shadow gagne en victoire mineur. Knégatif perd en défaite mineur. Shadow obtient le dernier post, il a le droit de faire mumuse avec son adversaire tant qu'il ne met pas sa vie en danger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas

Shadow vs Knegatif, combat mensuel du 06/2017 [Snake]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Combat des Chixx!
» Un intrus sur nos terres ! Au combat ! (PV Tornade d'Azur)
» Un combat dans la NFL !!!!
» Quelques enseignements tirés de l’échec d’un combat moral
» L'Art du Combat ... [ Nuage de Flamme ] // End.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Darwin's Game ::  :: Lantau :: Hong-kong Disneyland-